Équipement de protection individuelle

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en juillet 2019

Sommaire

Dans certains domaines d'activité professionnelle et sportive, l'EPI (Équipement de Protection Individuelle) a une importance fondamentale pour la santé et la sécurité des personnes exposées à des risques divers, qu'il ne faut pas négliger. Pour en savoir plus sur l'EPI, consultez notre zoom.

Équipements de Protection Individuelle : définition

L'EPI est un dispositif qui assure la sécurité des personnes et protège leur santé contre les risques encourus pendant l'exercice d'une activité professionnelle, de loisirs, sportive ou domestique.

Selon la directive européenne 89/686/EEC du 21 décembre 1989, la réglementation impose à toute personne une tenue de protection ainsi que l'utilisation d'accessoires spécifiques lorsqu'elle est confrontée à certains dangers.

Par exemple, dans le domaine professionnel, les risques les plus importants concernent :

  • les agressions liées à des produits chimiques ;
  • les nuisances sonores ;
  • les brûlures ;
  • les vibrations ;
  • les chocs susceptibles d'entraîner des lésions graves ;
  • les chutes pouvant être mortelles.

Équipements de Protection Individuelle : leurs usages

Selon les risques encourus sur le lieu de travail, la législation impose à toute personne le port d'un Équipement de Protection Individuelle lors de l'exercice de sa profession.

Ce peuvent être :

  • Des lunettes de sécurité : elles protègent les yeux contre les projections de toute sorte, mais aussi contre les méfaits des rayons du soleil.
  • Un casque : il est indispensable lors de travaux dangereux, notamment sur les chantiers au sol et en hauteur.
  • Des chaussures de sécurité : elles protègent les pieds contre l'écrasement, en cas de choc mécanique, de risque thermique, chimique ou électrique.
  • Des vêtements de protection adaptés au type de travail et à l'environnement. Ils peuvent être, selon les cas :
    • anti-brûlure ;
    • anti-chaleur ;
    • anti-feu ;
    • anti-froid ;
    • à haute visibilité (par exemple pour des travaux sur la voirie) ;
    • anti-radioactif.
  • Les gants de protection : indispensables pour de nombreux travaux de manutention ou de manipulation d'objets ou de produits dangereux. Ils évitent coupures, brûlures, blessures, électrisation.
  • La protection auditive : incontournable pour réduire l'impact des nuisances sonores.
  • Le masque de protection : il fait écran contre la poussière, la pollution.
  • Le harnais de sécurité et la ceinture de maintien : ils sont obligatoires pour les travaux en hauteur.

Il existe d'autres équipement de protection individuelle spécifique à chaque corps de métier, à l'instar du gilet pare-balles par exemple. Il en est de même dans d'autres domaines non professionnels, que ce soit pendant une activité de loisir ou sportive, mais aussi à titre privé comme lors de séances de jardinage ou de bricolage. Tout individu doit se tenir informé de l'équipement de protection individuelle qu'il doit porter à cette occasion.

Dans le cadre de la prévention des risques, l'employeur doit prendre des mesures nécessaires en matière d'hygiène et de sécurité au travail. Par ailleurs, il doit veiller à ce que son personnel soit suffisamment équipé lors d'activités à risque.

Lire l'article Ooreka

Équipement de Protection Individuelle : les prix

Les magasins spécialisés en équipement de protection individuelle proposent un large choix d'articles EPI. Voici quelques exemples de prix constatés en mai 2016.

  • Gants de protection : comptez de 2 à 6 € la paire.
  • Vêtement de travail à haute visibilité : comptez de 50 à 100 €.
  • Lunettes de protection : comptez de 4 à 10 €.
  • Chaussures de sécurité : comptez de 30 à 80 €.
  • Casque de protection : comptez de 8 à 25 €.
  • Baudrier : comptez de 4 à 6 €.